Un cas révoltant à Zurich !

Une femme érythréenne a été renvoyée pour la 2ème fois en Italie, enceinte de 8 mois avec une petite fille d’un an, alors que son mari et sa sœur résident en Suisse avec un permis F. Comble de la procédure : cette dame avait une attestation médicale qui certifiait qu’elle ne pouvait pas voyager. 7 Policiers sont venus la chercher pendant la nuit et l’ont séparée de sa petite fille d’un an. Elle ne l’a revue que 6 heures plus tard, au moment du vol spécial.

Faites signer l’Appel d’elles pour que ces injustices cessent au plus vite!!

Voir aussi l’article sur le site 20min.ch

9 réactions au sujet de « Un cas révoltant à Zurich ! »

  1. Ping Appel d'elles | Un cas révoltant à Zurich! - asile.ch

  2. Michel Moulanier Réponse

    Non seulement c’est un cas aberrant, inhumain et bureaucratique sans aucune pensée humaniste, mais durant cette procédure, ils font appel à 7 policiers pendant la nuit pour séparer cette mère de famille et sa fillette jusqu’au moment du vol.
    Ne peut-on pas réunir les familles dans ce cas précis plutôt que les séparer ?
    Est-ce que nos autorités peuvent arrêter de manipuler des chiffres par rapport à un texte de loi et utiliser un peu plus leurs pensées émotionnelles en accord avec un minimum de logique ?
    C’est totalement révoltant pour un pays comme la Suisse.

  3. Marwood Nadège Réponse

    Les migrants sont des humains
    Les femmes sont enceintes
    Les enfants veulent leur parent près d’eux
    L’économie occidentale et leur gouvernemant corrompu les ont mis dans des situations de précarités extrêmes
    C’est à nous, en tant que citoyen, de dénoncer les actes et les accords que les etats mettent en place qui ne sont pas centrer sur l’interet du peuple, quitte à faire de la désobéissance citoyenne.
    Le pouvoir c’est la marge de manoeuvre qu’on s’autorise à avoir pour agir. Prenons le pouvoir au nom de nos pairs trimbaler à travers le monde moins bien que nos habits H&M sur un cargot.
    Pour moi, cela commence par signer cette pétition.

  4. Malka Sophie Réponse

    Selon une enquête du Tages Anzeiger, le Secrétariat d’Etat aux migrations a fait faire une nouvelle attestation médicale par la firme privée Oseara. Cette firme est liée par un contrat de prestation au SEM pour l’accompagnement médical des vols spéciaux. Le journal alémanique a poussé l’enquête et découvert que le contrat en question prévoit que les médecins privés ne sont payés que si ils attestent que la personne est apte à être renvoyée par vol spécial… Pour en savoir plus:
    https://asile.ch/2018/01/26/vivre-ensemble-oseara-pratiques-scandaleuses-de-lentreprise-chargee-renvois/

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*